« Apostrophes » Duras-Pivot

Le 13/11/2019 à 19:00

« Aucun des précédents tête-à-tête de Pivot n’avait donné pareille impression de vérité. Aucune prudence ne préservait Madame Duras. L’être humain et l’écrivain étaient là, fragiles et indestructibles, blessés et orgueilleux. C’est à cause de tels moments que nous aimons Pivot dans la bouleversante familiarité de ce qu’il nous donne à aimer. » (F.Nourissier).